e-alliance ::

Accès aux médicaments

Accès universel

À l’heure actuelle, quelque 3 millions de personnes ont accès à la thérapie antirétrovirale (ARV). Bien que cela marque un progrès significatif par rapport à 2003, environ 6,7 millions de personnes nécessitent un traitement de toute urgence et n’ont toujours pas accès aux  médicaments vitaux.  Tous les États membres des Nations Unies se sont engagés à assurer l’accès universel à la prévention, au traitement, aux soins et au soutien d'ici 2010.  Cependant, cet objectif est encore loin d’être atteint et il faut continuer à faire pression sur les dirigeants à tous les niveaux pour qu’ils tiennent leurs promesses.

Pour en savoir plus :

  • Benchmarking AIDS: Evaluating Pharmaceutical Company Responses to the Public Health Crisis in Emerging Markets - Interfaith Center on Corporate Responsibility - PDF (EN)
  • Benchmarking AIDS: 2006 Year End Update - PDF (EN)
  • Patents versus patients: five years after the Doha Declaration - Oxfam - PDF (EN, ES)
  • Campaign for access to essential medicines - Médecins sans Frontières - PDF (EN)

Enfants vivant avec le VIH

Bien que la réponse mondiale au sida se soit accélérée, des mesures insuffisantes ont été prises pour satisfaire aux besoins et aux droits des enfants.  Malgré des gains importants en matière d’accès au traitement pour les adultes, les enfants vivant avec le VIH ont beaucoup moins de chances de bénéficier d'un traitement que les adultes vivant avec le VIH - dont les niveaux de traitement sont encore terriblement en deçà des besoins. Dans le monde entier, seuls 15% des enfants vivant avec le VIH qui nécessitent un traitement ont accès aux médicaments dont ils ont besoin. Les disparités de couverture entre les adultes et les enfants sont particulièrement marquées en Afrique subsaharienne.

Environ 50 pour cent des nourrissons nés avec le VIH meurent avant l'âge de deux ans s'ils ne sont pas traités. En 2007, 330,000 enfants ont succombé à des maladies liées au sida. Plusieurs des enfants qui sont décédés seraient encore vivants s’ils avaient bénéficié du traitement dont ils avaient besoin. 

Pour en savoir plus et agir

Droit à l'alimentation et accès aux médicaments

Le lien entre l’accès à l’alimentation et l’accès à la santé, y compris l’accès aux médicaments, n’est pas nouveau.  Un proverbe haïtien souligne le lien existant entre les médicaments et l’alimentation :  « Fournir des médicaments sans donner de quoi manger, c’est comme se laver les mains et les essuyer par terre. » Le rapport entre la faim et la malnutrition et le VIH et le sida  retarde l’introduction d’ARV dans les milieux défavorisés.  Une bonne nutrition est importante, car elle permet d’améliorer l’observance des traitements antirétroviraux.  Les enfants et les adultes souffrant de la faim et de la sous-alimentation sont non seulement plus susceptibles de tomber malades, mais ils ont également moins de chances de tirer des bienfaits du traitement, puisque les médicaments sont moins efficaces et ne peuvent pas être pris le ventre vide.   

Learn more about the Right to Food

Le Jeu ARV

Ce jeu de l'Oie a été conçu par l'organisation Solidarité Protestante afin de sensibiliser le public à la question de l'accès aux médicaments antirétroviraux pour les personnes infectées par le HIV ou malades du Sida

Tableau de jeu
Instructions
Cases

Erratum pour la case no 31. La phrase correcte est  'Tu trouves de soutien sous forme de
micro crédits, par ta paroisse locale

Children's Letter Writing Campaign
Keep the Promise Resource